Soleils & Cendre
Soleils & Cendre

 SOLEILS & CENDRE
revue d'écriture

créée en 1986
121 numéros parus

Comité de rédaction :
Yves Béal
Chantal Bélézy
Marie-Pierre Canard
Isabelle Ducastaing
Claude Niarfeix
Henri Tramoy
Sylviane Werner


99 Bd des Mians
F-84260 Sarrians

mél : solicend@orange.fr
La revue

Fermer Abonnements

Fermer Ateliers d'écriture

Fermer Les choix d'orientation

Fermer Les choix éditoriaux

Fermer Livrer nos clés

Fermer Nos fondamentaux

Fermer Numéros parus

Fermer Pages marquées

Fermer Projets en cours

Fermer Textes en débat

Les collections

Fermer C'est com'ça qu'on écrit?

Fermer Dessous des cartes

Fermer Et au-dessus la lune

Fermer Le Texte est un Millefeuille

Fermer Les Solicendristes

Fermer Mais encore

Agenda
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les Solicendristes - 17.Erich von Neff

Collection "Les Solicendristes"
 

Erich von NEFF



UN CUBE CHROMÉ À L'INTÉRIEUR

D'UNE COQUILLE D'ŒUF CASSÉE

CouvEvonNeff.jpg

 

 

Résumé

On pose une feuille de papier au-dessus d’une autre pendant que la cloche de cuivre sonne et que le joueur de saxophone joue. Pendant ce temps, un océan de chair féminine brille, éblouissant, alors que des triangles pubiens sont de travers au Mike’s bar. Une femme seule crie : « Laisse-moi subir mon destin ». Un pur éclair en dents de scie pourrait tuer. Il pourrait brûler la terre.

 

IL A POUSSÉ SON CADDIE*
(San Francisco, 12 novembre 2013)

Il s’est déplacé
Thomas Marshall, de Kingston en Jamaïque
a déplacé son caddie
plein de ses vêtements et de ses couvertures
et d’une bâche de pluie
depuis le parking de Safeway
jusqu’au Walgreen’s Drugstore**
Je pense
qu’il a d’abord tenté sa chance,
qu’il a essayé le coin de rue de Walgreen
sur la 9e Avenue et Clement Street
et qu’il l’a trouvé satisfaisant
Jamais il ne tend la main
ou ne tient une tasse en étain
Il est simplement là debout, tenant la poignée
de son caddie
Bien que parfois il se lance dans une danse improvisée***CollageEvN-Sdf.jpg
Certains lui donnent de l’argent
Certains non
Il dit toujours : « Dieu te bénisse, mon ami »
Ils poursuivent leur route
Il reste
Et la nuit vient
Le coin de rue est vide
Où est-il alors ?
« Dieu te bénisse aussi, Thomas Marshall. »

* Safeway Market : 735, 7e Avenue (San Francisco).
** Walgreen’s Drugstore : 745 Clement Street (San Francisco).
*** Les chorégraphes feraient bien d’observer les sans-abri quand ils dansent.

 

Avec 2 collages de H. Tramoy

1è édition : septembre 2016

Bon de commande ici

 


Date de création : 30/04/2017 - 11:34
Dernière modification : 09/05/2017 - 23:15
Catégorie : Les Solicendristes
Page lue 299 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Textes à vif
Nos fondamentaux
Soleils & Cendre livre
quelques aspects de sa personnalité :

  • Un projet en rupture avec l'idéologie dominante de l'écriture, avec une certaine logique académique de la littérature : la revue livre ses enjeux, ses partis-pris, ses concepts. Lire : "NOS FONDAMENTAUX" .
Sept textes sur ce site :

 
 


  • Une invitation au débat : la revue interpelle, pose ses problématiques, met en débat ses points de vue. Lire : "TEXTES EN DEBAT".
Six textes actuellement sur ce site :

 
Acritique / Re-création
Cette rubrique est destinée à recevoir des textes écrits à partir de spectacles, et qui se démarquent radicalement de la critique. Travail de re-création, par l'écrit, de l'œuvre d'art.
Textes Collectifs
W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^