Soleils et Cendre

http://www.soleils-et-cendre.org/

Poids du sceau (Ateliers d'écriture)

atelier conçu par Marie-Pierre Canard

dans le cadre de la préparation du n° 94 de Soleils & cendre (Le poids du sceau)

 

 

Dispositif "Sceau"

 

« De nos jours, la cire liquide est coulée directement dans le moule représenté par la matrice inférieure entourée d'un cercle de métal mobile. La matrice supérieure vient s'appliquer sur le gâteau de cire ainsi coulé, mais il faut attendre que celui-ci ait refroidi suffisamment pour ne plus offrir qu'une consistance pâteuse. » (tiré de Wikipédia)

 

 Sceau.jpg                                  Sceau2.jpg

  1. Fonderie de la matrice : Trouver dans vos différents écrits des mots qui pourraient faire matrice pour vous ; en retenir 20. A partir de ces mots fabriquer un premier texte.

  2. Cerclage de la matrice : Cercler ce texte : attacher, border, borner, bouger en cercle, ceindre, ceinturer, clore, consolider, corder, courber, encadrer, enceindre, encercler, enclore, enserrer, entourer, fermer, fretter, relier, renforcer. Choisir parmi ces mots celui qui nous parle le plus, le plus opératoire pour retravailler notre texte : on obtient la matrice inférieure.

  3. Reprendre les 20 mots matrices et les faire évoluer sur le pôle matériel ; fabriquer un autre texte : on obtient notre matrice supérieure.

  4. Préparation de la cire : Reprendre des écrits ordinaires (presse, littérature...) pour y piocher 20 mots les plus « malléables » possible qui constituent la cire liquide. A plusieurs, un échange de ces « mots-cire » peut être possible.

  5. Épreuve de la cire : Couler ces mots dans le texte qui constitue la matrice inférieure. Laisser refroidir.

  6. Achèvement du sceau "pendant" : Appliquer la matrice supérieure (texte n°2) sur l'ensemble précédent. Ainsi votre texte final définit le sceau : articulation / emboitement / succession ... des deux textes comme les deux faces, avers et revers, du sceau pendant.