Soleils et Cendre

http://www.soleils-et-cendre.org/

1.Trilogie André Gache (C'est com'ça qu'on écrit?)

Collection "C'est comme ça qu'on écrit ?"

André Gache

André GACHE a offert à la collection "C'est comme ça qu'on écrit ?"
une trilogie :



et on les butera dans les chiottes,www.com

André Gache nous invite (mais peut-on parler d'invitation quand c'est de merde de sang de fric qu'il s'agit) à parcourir la fange de l'humain aux abords de Tchétchénie. En cette époque post-onze-septembriste, le texte qu'il nous livre par saccades, s'amplifie au contact du nouvel inconscient collectif du monde. Il hoquète, coupure du fil de la conversation. Les annonces interrompent le dialogue. Il y a pourtant des voix humaines. Et quand André Gache en donne une lecture orale, cela vous troue.


Tatiana se demande si son fils vit encore, par ces temps stellaires…


Couverture de Henri Tramoy

ISBN : 2-913676-20-0
Première édition : novembre 2001
83 pages 17 X 22
Prix : 8 €





la peine remonte au fond des yeux


Quelque chose de neuf quelque chose livre quelque chose d'une trilogie de hache de mâche de doigts de mains de bouche — enfin d'écriture tentée qu'aussitôt effondrée — pièce d'un combat renouvelé.
La PEINE REMONTE AU FOND DES YEUX, suivi d'APRÈS-MORT [sous-titre : pièces d'un combat entre les doigts et la main] affronte jusqu'à l'épuisement de l'alphabet, du souffle, de la phrase, le bombardement verbal accompagnant et commentant deux cent jours excessifs de mal à l'homme. Des voix traversent le vacarme et, par la seule force de leurs paroles, intranquillisent à jamais toute certitude en une bonté naturelle de sapiens sapiens. Coin de plus dans la nuit du crâne. Dormir entend : les doigts et la main, un moment se regardent. Et l'écriture, d'un jour, et de l'autre, tente la saisie de ce mouvement atomique. Citation :

        Ainsi, les doigts pliés et la main fermée formaient,
        formaient un poing
        Le travail, noirs coups rouges points estampillé travail, finissait fin, la     vie
le pays –––– histoire
        ( On est pays, oiseau, en vie, et quelque chose bat encore, qu'on peut     partager partager partager –––– e t   q u i   r e s t e   t o u j o u r s   e n t i e r –––– )



Couverture : extrait d'une toile de Fernand Rolland

ISBN : 2-913676-31-6
122 pages 14,5 X 20,5
Première édition : juin 2003
Prix : 10 euros



je sais combien nous sommes bons

Il y a deux jumelles.
Elles sont blanches quand le ciel est blanc, bleues quand il veut…

 

Couverture de Sylviane Werner

ISBN : 2-913676-43-X
Première édition : 2004
Prix : 10 euros