Soleils et Cendre

http://www.soleils-et-cendre.org/

3.Méryl Marchetti (C'est com'ça qu'on écrit?)

Collection "C'est comme ça qu'on écrit ?"
 

Méryl  MARCHETTI

 

Un jeune poète palois a traité l'auteur de "terroriste théoricien". Méryl Marchetti dit de sa poésie qu'elle se fait contre le recueil. Contre une idée du recueil (un titre, des grands thèmes, des textes qui se renvoient l'un à l'autre). Dans le "jeu-de-cuve" qu'il propose comme forme d'écriture émancipée, les poèmes en vis-à-vis s'organisent en un cercle ; ils s'accordent, s'esquivent et se refusent du sens ; ils entrent en débat. Déterminant un débat intérieur dans l'esprit du lecteur. Ils foutent la merde, quoi !


s'enseigner pille
(cercle polypoétique avec contre-centre mobile
et atelier d'improvisation transartistique)

MarchettiSenseigner.jpg
Le livre propose un dispositif et des textes.

Il faut imaginer des groupes, constitués d'un lecteur (en main une cuve de trois textes), de musiciens interprétant une composition typée qui ouvre une bulle sonore. Il faut immaginer le contre-centre mobile : un lecteur (en main 7 textes) et un musicien.
Les groupes sont placés en cercle autour du public, le contre-centre mobile se déplace. Chacun des groupes prend, dans un ordre improvisé, l'initiative. A tout moment il peut être interrompu par le contre-centre mobile.


(Contre-centre mobile :)

Une vitrine tire une vague au-dessus de sa tête
Aussi j'appuie sur le son et fragmente le mur à travers un éclair
Cousu en croix au dos de la bibliothèque
Comme si l'œil était l'intérieur d'une sphère tapissée de plancher
Où trotte une pluie sans verticalité



Couverture : composition numérique de Marc Rousselet

ISBN 2-913676-51-0
Première édition : juillet 2007
Prix : 10 euros