Soleils et Cendre

http://www.soleils-et-cendre.org/

8. Stéphane Casenobe (C'est com'ça qu'on écrit?)

 

 

 Collection "C'est comme ça qu'on écrit ?"
 

Stéphane  CASENOBE



COMME SUR LE PONT D'UN BATEAU IVRE

 

Stéphane Casenobe, de son sonnet classique, explore le tragique.
L’alexandrin constitue sa contrainte formelle, lieu de son interrogation sur l’écriture et sur la vanité de l’acte d’écrire dans un monde d’élus et de perdants. Une interrogation sur un dieu paradoxal, également, pris comme une sorte de rival du poète, et dans un rapport déconstruit au religieux.

CouvSCasenobe1.jpg
La respiration des alexandrins nous invite à un ahanement du texte, fait de retenues et d’accélérations, où la langue, orale, résiste à son propre flux. Comme pour se donner, par cette hésitation, le temps de se chercher. Une langue qui pèse, en chaque sonnet aussi bien qu’au fil du recueil, le pour et le contre. Qui ne se livre, ne se frotte que noueusement à l’établi, l’établi dans ses deux acceptions : plan de travail de l’œuvrier ou fait communément admis.
Mais aussi, pour l’auteur, les espaces entre les mots sont à prendre comme des rimes pour l’œil.

 

 

SCasenobePage5.jpg

BON DE COMMANDE ICI